La Rotonde

Anne
Plamondon

Anne Plamondon est chorégraphe et interprète. Elle a reçu sa formation à l’École Nationale de ballet du Canada et au Centre des Arts de Banff, puis elle a obtenu son diplôme à l’École Supérieure de ballet du Québec en 1994. Elle joint immédiatement les rangs des Grands Ballets Canadiens et interprète plusieurs œuvres du répertoire classique, dont celles de George Balanchine et Fernand Nault. L’année suivante elle quitte le Québec afin de poursuivre son parcours avec le Netherlands Dans Theater 2 en Hollande (1995 – 1998), puis, avec le Gulbenkian Ballet au Portugal (1998 – 2000). Pendant cette période, elle interprète les œuvres de plus de trente chorégraphes, incluant Jiri Kylian, Hans Van Manen, Johan Inger, Gideon Obarzanek, Angelin Preljocaj et Itzik Galili. Elle crée aussi les premiers rôles dans les œuvres de Rui Horta, Patrick Delcroix et Pieter de Ruiter — ainsi que dans le succès acclamé, Sad Case, chorégraphié par Paul Lightfoot et Sol Leon, chorégraphes résidents du Nederlands Dans Theater.

De retour à Montréal en 2000, Anne a travaillé avec plusieurs chorégraphes contemporains, dont Jean Grand-Maitre, Estelle Clareton et Hélène Blackburn. Elle a dansé dans la reconstruction du chef-d’œuvre Fifteen Heterosexuel Duets du chorégraphe James Kudelka, produit par Coleman Lemieux & Cie, et parait dans le livre Reconstructing Fifteen Heterosexual Duets du photographe Michael Slobodian.

Entre 2002 et 2016, avec le chorégraphe Victor Quijada, elle a contribué au développement du Groupe RUBBERBANDance en tant qu’interprète, puis, en tant que codirectrice artistique de 2006 à 2016. L’inventivité audacieuse du style chorégraphique de Quijada, combinant le Hip-Hop et le b-boying avec la fluidité et la précision du ballet classique et la sensibilité de la danse contemporaine a eu un impact fondamental sur le parcours d’Anne. Leur puissante affinité en tant que partenaires de danse a favorisé leur étroite collaboration et Anne est rapidement devenue la figure emblématique de la compagnie. Entre 2006 et 2012, Plamondon et Quijada ont été artistes en résidence à la 5e Salle de la Place des Arts, où ils ont créé le duo mémorable AV/INPUT/OUTPUT. Au sein de la compagnie, Anne a participé à la création de plus de dix œuvres pour la scène, ainsi que de trois courts métrages. Elle a été également profondément impliquée dans le développement de la Méthode RUBBERBAND qu’elle enseigne maintenant à travers le monde. En 2016, avide de poursuivre le développement de son langage artistique personnel, Anne Plamondon est devenue artiste associée.

Après plus de vingt ans de pratique en tant qu’interprète, elle a fait ses débuts à titre de chorégraphe en 2012, avec la création de son solo Les mêmes yeux que toi. Élaborée en collaboration avec la metteure en scène Marie Brassard, cette œuvre explore le thème de la maladie mentale. En mettant l’emphase sur les sujets qui résonnent profondément en elle, Anne Plamondon désire créer des œuvres qui laissent une impression marquante, tant par leur virtuosité que par leur authenticité sensible. Parallèlement à tout cela, depuis 2005, Anne a collaboré avec la chorégraphe de renom Crystal Pite et sa compagnie Kidd Pivot, en créant Lost Action, Fault, The You Show, et le duo A Picture of You Falling, qui s’est mérité un Olivier Award, en 2015. Elle continue d’interpréter ce duo sur la scène internationale. En 2015, elle a participé à la création chorégraphique et dansé dans le spectacle Tryptique de la compagnie Les 7 doigts de la main — une rencontre entre le cirque et la danse dans les œuvres de Marie Chouinard, Victor Quijada et Marcos Moreu. Puis, en 2016, elle a collaboré à la création du spectacle Corps Amour Anarchie de la compagnie PPSDanse, une soirée célébrant le poète français Léo Ferré.

Au cinéma, Anne Plamondon est en vedette dans le court métrage Small Explosions that are yours to keep, Secret Service, et le film Gravity of Center, dirigé par Victor Quijada et Thibaut Duverneix. En collaboration avec le réalisateur Micah Meisner, Anne a chorégraphié et interprété Red Shoes, gagnant d’un Golden Sheaf Award au Yorkton film Festival en 2010.

Démarche artistique

En 2012, Anne Plamondon créait pour la première fois une chorégraphie qu’elle interprétait en solo, Les mêmes yeux que toi, un spectacle poétique développé en collaboration avec la metteure en scène Marie Brassard. La pièce, inspirée de son histoire personnelle et de celle de son père, égaré dans les méandres de la schizophrénie, confirmait le désir d’Anne d’étudier plus profondément ses intuitions personnelles et d’amorcer une carrière solo. C’est aujourd’hui pleine de la force et de l’expérience accumulée au cours de quatorze années de collaborations fusionnelles avec le chorégraphe Victor Quijada, qu’Anne récidive, en collaborant à nouveau avec la metteure en scène. Sur un montage de musiques expérimentales insolites et éclectiques, Plamondon affirme la singularité de sa signature en poursuivant l’exploration de son vocabulaire chorégraphique personnel. Son langage, empreint des multiples influences acquises tout au long de son parcours, qui a emprunté des trajets multiples, de la danse classique à la danse contemporaine, par le hip-hop et le b-boying, se raffine au fil des ans en dévoilant l’émergence d’une voix unique, celle d’une chorégraphe singulière, doublée d’une interprète virtuose et lumineuse, habitée par la grâce.

Mise à jour de la biographie : 26 novembre 2017
Photo : Michael Slobodian