Chroniques du regard 2015-2016 – (Entre) de Philippe Lessard Drolet

Publié le 19 février 2016 par Mario Veillette
Photo: Josué beaucage

Photo: Josué Beaucage

Un espace restreint est entouré de néant. Des éclairages, quelques objets et deux personnages y sont présents le temps d’un spectacle. Ils ont le temps d’y vivre et de présenter une variété d’interactions: entre les personnages et la technologie, entre les personnages eux-mêmes, entre les personnages et les objets. Parfois contrôlées, parfois aléatoires, parfois magiques pour le spectateur, ces interactions sont la clé de voute de (Entre), la plus récente production des artistes collaborateurs du Théâtre Rude Ingénierie (TRI).

Comme dans leurs productions précédentes, la scénographie interactive est à la base du travail (et des présentations) du TRI. Cette-fois-ci, ils incluent aussi la danse contemporaine comme matériau essentiel et fondateur au spectacle.

(Entre), c’est pour vous si vous aimez les jeux impliquant une interactivité entre le mouvement et la technologie.

(Entre), c’est pour vous si vous aimez l’univers de la danse théâtrale, visant la présence ludique des interprètes plutôt que la virtuosité technique.

(Entre), c’est pour vous si vous trouvez important d’encourager les productions d’artistes professionnels établis localement.

Les interprètes

Les deux interprètes, Josiane Bernier et Fabien Piché ont tous deux gradué du programme de formation professionnelle en danse contemporaine de L’École de danse de Québec en 2010. Depuis, les deux sont très actifs sur différentes scènes, autant dans l’univers de la danse que dans l’univers théâtral.

Josiane a récemment participé à différentes recherches et productions autant chorégraphiques que théâtrales (Les Incomplètes) et filmiques (Territoire), en plus de collaborer à l’élaboration du Bloc.danse, une plate-forme de recherche spontanée en danse contemporaine à Québec, une initiative visant la rencontre et l’exploration entre artistes de diverses disciplines.

Au cours des dernières années, Fabien a travaillé dans une foule de productions variées et a souvent été vu dans des productions de La Rotonde, dont Trois Paysages et Danse de Garçons. Il a aussi participé à un spectacle du Cirque du Soleil à Andorre ainsi que dans la production précédente du Théâtre Rude Ingénierie Notre Coney Island.

Ensemble, ils ont souvent travaillé sur les mêmes productions chorégraphiques, dont Osez (2010), Où tu vas quand tu dors en marchant? (2010 à 2015) et Bach, le mal nécessaire (2013).  Ils se retrouvent ici dans une production taillée sur mesure pour eux. Une production qui table sur une connivence déjà établie et sur leurs habiletés à jouer ensemble, autant lors des recherches préliminaires au spectacle que lors de la présentation de celui-ci. Leur participation au spectacle est loin d’être limitée à l’interprétation du produit final car, dès le début du processus (de la recherche et création jusqu’aux spectacles), ils ont dû et doivent continuer à interagir, souvent de manière ludique, pour créer les ambiances qu’ils souhaitent obtenir. C’est souvent par leurs manipulations d’objets ou par leurs placements dans l’espace, voire par l’amplitude de leurs mouvements, qu’ils mettent en jeu des variations de lumière et de sons pour les entourer et les accompagner dans la suite de leurs aventures.

Le spectacle

(Entre) pourrait être une installation autonome (en fait, il l’est un peu et les mécanismes peuvent en être facilement compris dès les premières minutes du spectacle) mais l’enjeu premier de cette machinerie est d’être habitée par deux personnages qui en feront varier les paramètres. Parfois de manière consciente et d’autres fois un peu à leur insu, les deux habitants de cet espace auront un impact sur ce qui se passe du côté de la lumière et du son. En plus de ces relations à l’aspect technologique du spectacle, ils auront des échanges personnels impactant leurs relations.

Créée en tenant compte des relations de travail et de camaraderie déjà établies entre les deux interprètes, la chorégraphie explorera un éventail de types de relations présenté dans une modulation de sons et d’éclairages. Dans une entrevue réalisée auprès de Philippe Lessard-Drolet, il déclarait que « la vie à deux sera vue dans un inventaire de différents dynamismes relationnels. » 

Qui est Philippe Lessard-Drolet?

Bachelier en études théâtrales (profil mise en scène) et membre fondateur du Théâtre Rude Ingénierie, il est sans cesse attiré vers la construction d’espaces ludiques et de «terrains de jeu scéniques». Toujours à l’affut de nouveaux outils, il favorise les rencontres (performatives et interactives) entre les humains et ses différentes machineries, qui incluent ses nombreuses conceptions vidéographiques et d’éclairage. Dans le cadre de (Entre), il porte une attention particulière aux relations humaines présentées sous forme de danse contemporaine.

Qu’est-ce que le Théâtre Rude Ingénierie ?

Compagnie de productions multidisciplinaires établie à Québec, elle mixe les techniques d’arts proches du bricolage, les nouvelles technologies et les arts populaires et actuels. Sous la férule de Philippe Lessard-Drolet, Bruno Bouchard et Simon Elmaleh, TRI utilise les techniques et disciplines comme outils et matériaux plutôt que comme des fins en soi. Leur pratique multidisciplinaire est sans cesse en quête de nouvelles corrélations entre les pratiques et, depuis sa création, le trio a collaboré à différentes productions théâtrales, ainsi que collaboré à plusieurs événements de danse, de musique et d’arts visuels. Une liste de leurs réalisations est ici.

Le spectacle (Entre), d’une durée d’environ 60 minutes, est présenté en codiffusion entre la Rotonde et le Mois Multi. Les deux diffuseurs ont trouvé ici une occasion sur mesure pour rassembler et faire se rencontrer deux types de clientèles proches. Pour fournir à tous (amateurs de danse comme de nouvelles technologies) une occasion de faire évoluer leurs connaissances et appréciations d’univers artistiques de plus en plus métissés.

Pour terminer, puisque ce spectacle  est un « projet local fait par des artistes de chez-nous! », j’en profite pour nommer tous les collaborateurs : Philippe Lessard-Drolet à la direction, aux éclairages et à la mise en scène; Simon Elmaleh à la composition musicale; Bruno Bouchard à la dramaturgie et Marilou Castonguay à la direction des répétitions.

Spectacle associé

(Entre)

(Entre)

Théâtre Rude Ingénierie / Philippe Lessard Drolet / Québec / Deux artistes sur scène


Publié dans , | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire