La Rotonde

Author Archive

Corps Accord : Ce que le jour doit à la nuit

Ce n’est pas parce qu’on n’est pas en salle qu’on ne peut pas profiter d’un accord vin et spectacle!

Notre directrice et programmatrice Marie-Hélène vous propose un vin spécialement sélectionné pour accompagner la webdiffusion de Ce que le jour doit à la nuit de la Compagnie Hervé Koubi. Un vin disponible en SAQ, à déguster dans le confort de votre salon!

Corps accord

Bachelder Les Villages, VQA, gamay noir

Péninsule du Niagara, 2018, 12,5 degrés d’alcool, 750 ml, code SAQ 14555411

Cuvée issue des raisins de vieilles vignes plantées sur les sols clacaires de la Péninsule du Niagara, gamay noir à 100%.

Bachelder Les Villages gamay noir présente un nez de baies rouges et de prune supporté par des épices douces, parmi lesquelles le poivre long et un subtil accent floral sur la pivoine, sur fond de très légères notes animales.

Au palais, framboise et cerise de France fraîches pavent la voie à une structure plutôt inattendue. La robe du vin, plutôt pâle, laissait pourtant présager un caractère léger, une faible intensité. Il en est tout autre! Poivre long et macis sont au rendez-vous, et laissent dans leur sillage une délicate note d’humus des sous-bois et de fins tanins, convoquant chaleur séduisante et fraîcheur saisissante. Un vin vivifiant animé de contrastes qui lui permettent de révéler son authenticité.

D’où je pars, où je vais, quel sera mon chemin… J’ai probablement gardé ce goût indicible de laisser la trace du geste artistique doublé d’une préoccupation qui me tient à cœur, le rapport au temps. – Hervé Koubi

J’ai choisi ce vin car…

  • Les démarches respectives du chorégraphe Hervé Koubi et du vigneron Thomas Bachelder partagent des liens qu’il est, pour moi, passionnant de relever. Lorsque j’ai lu les paroles de Koubi copiées ci-haut, pensant à son travail artistique et scientifique – il est docteur en pharmacie en plus d’être chorégraphe – et songeant à l’accord que je souhaitais faire de son spectacle avec un vin, j’ai eu l’image de Thomas Bachelder, que j’ai entendu quelquefois rapporter des paroles similaires en parlant de vinification et de notion de terroir.
  • Vous savez peut-être que des vins peuvent être issus d’assemblages de divers cépages qui sont cultivés sur différents sols, ce qui participe, entre autres, à la création de leur personnalité. Koubi accorde une importance marquée à ses origines. Bachelder, lorsqu’il parle de vin, fait la même chose : il utilise souvent le terme anglophone “somewhereness”*, afin de noter que le vin est un reflet du terroir dont il est issu, de son lieu géographique, du climat qui y prévaut, de l’enchaînement des saisons, et des méthodes selon lesquelles il est produit. Donc de ses origines.
  • Koubi, en développant sa signature chorégraphique, s’est mis à explorer le métissage des styles de danse et cela a teinté sa pratique de manière importante. Il emprunte maintenant à de nombreux styles afin de créer sa danse, sa gestuelle qui laissera sa trace dans l’univers chorégraphique. Bachelder en fait autant en sélectionnant les raisins de divers terroirs et en les mariant pour créer des vins qui expriment l’essence qui les a vus naître. Ajoutez à cela le savoir-faire de Bachelder, le soin et l’attention particuliers qu’il y met, et vous obtiendrez la signature Bachelder.
  • Enfin, tout comme le soleil ardent du jour en Algérie laissera bientôt sa place à la nuit fraîche, dans un cycle qui se répétera à l’infini, la chaleur des épices dans le vin s’adoucira pour laisser l’intense fraîcheur du vin s’exprimer et qui n’est pas étrangère à son acidité vive. Koubi dit que Ce que le jour doit à la nuit se situe au moment même où ses parents ont tout laissé derrière en Algérie pour émigrer en France. J’y perçois toute la vulnérabilité d’un nouveau départ. C’est bien connu que lorsque le jour s’évapore et que la nuit tombe, une certaine vulnérabilité émerge, et parfois grandit…

Il ne me reste qu’à vous souhaiter bon spectacle! Et bonne dégustation!

Signature Marie-Hélène Julien

 

 

Directrice et programmatrice (et sommelière en résidence…!)

* Somewhereness renvoie aussi à un groupe de vignerons établis à Niagara qui travaillent sur de petites parcelles, adoptent des méthodes de travail durables, responsables, afin de donner des vins qui titillent tous nos sens à chaque gorgée.

Corps Accords : Singeries

Notre directrice et programmatrice Marie-Hélène vous propose une sélection de deux vins – un blanc, un rouge – pour accompagner les représentations de Singeries. Les vins du Corps Accords seront disponibles sur place avant et après les représentations (argent comptant seulement).

Corps Accord - Singeries

Ambo Nero Provincia di Pavia, IGT, Pinot noir

Lombardie, Italie, 2018, 12,5 degrés d’alcool, 750 ml.

Cuvée issue des raisins de vignes âgées de 10 à 20 ans, à une altitude de 180 mètres, pinot noir à 100%. Après l’égrappage et un passage en presse douce, une macération pré-fermentaire est effectuée à une température de 10 degrés celsius afin de faire ressortir le caractère spécifique du cépage : le côté fruité, la séduisante acidité, les tanins souples. La fermentation dure 7 à 8 jours avant la mise en cuve d’inox. Le vin est mis en bouteille au printemps afin d’en préserver toute la fraîcheur.

Ambo Nero présente un nez de petits fruits où dominent la griotte (présentant un léger côté forêt noire) et la mûre, supportées par de légères notes d’humus de sous-bois et d’un soupçon de cardamome verte.

Au palais, il y a des fruits rouges à profusion (framboise et cerise de France) – avec la sensation qu’ils éclatent sous la dent! – sur fond de violette et d’un léger accent de champignon. Les tanins sont fins, la texture est souple, soyeuse.

J’ai choisi ce vin car…

  • Le caractère souple du vin en fait un rouge réconfortant qui va de pair avec le côté réjouissant du spectacle. Depuis que nous l’avons ajouté à la programmation 19-20, j’appelle affectueusement Singeries le « feel good show » de la saison de La Rotonde. Un spectacle dont la légèreté nous fait voler, le charme nous ravit, l’intelligence nous captive.
  • Le vin est issu à 100% du cépage pinot noir. Comment faire plus simple, direz-vous? Or il n’est pas si aisé de produire un tel vin et d’arriver à un tel résultat. C’est un peu la même chose avec Singeries. La facture du spectacle ne le présente pas comme un exercice complexe, plutôt l’inverse, mais si on est attentif, on aura tôt fait de se rendre compte que les procédés artistiques exploités sur scène ne sont, en fait, pas si simples… C’est là toute la magie de Mandoline Hybride! … Et toute la magie du pinot noir!

 

Pop Art White, IGP

Evia, Grèce, 2017, 12 degrés d’alcool, 750 ml.

Le vignoble Lykos a été fondé en 1991 par Apostolos et Nana Lykos, à Malakondas, à 80 km d’Athènes sur l’île d’Evia, avec le vif désir d’offrir leur propre vin aux clients de leur restaurant qui fonctionnait déjà à plein régime.

Les vignes dont sont issus les raisins qui produisent le Pop Art White sont disséminées à la fois dans les régions du nord et du sud de l’île d’Evia. Il s’agit d’un assemblage de 60% d’arithi et de 40% de malagousia.

La combinaison de longues heures d’ensoleillement en été, du sol de calcaire et des hivers froids favorisent la maturité phénolique des baies et permet d’obtenir des vins à assez haute teneur en alcool, quoi qu’on se trouve ici à 12 degrés et c’est parfait pour ce blanc intrigant.

Le bouquet met de l’avant des notes de lys blanc, de pomme blanche fraîche de saison et de limette, suivies d’un accent végétal rappelant l’asperge verte.

Au palais, l’attaque témoigne d’une acidité vive et pave la voie à la pomme Granny Smith, puis à la lime – très présente, caractéristique de l’arithi, mais plutôt aromatique qu’amère – et au goût de cantaloup. C’est léger, sans toutefois manquer de présence!

J’ai choisi ce vin car…

  • Ce qui est frappant dans le Lykos Pop Art White est son caractère inusité : le floral, le fruité et le végétal qui se côtoient brillamment, qui ensemble forment un tout cohérent et surprenant! C’est la même chose avec Singeries : dès qu’on entre dans la salle de spectacle, on aperçoit un plancher de danse jonché d’objets de toutes sortes (des vêtements, de la vaisselle, des figurines), des éléments d’un quotidien ordinaire, comme des stores qui habillent des fenêtres, des écrans de télévision… À première vue, tout ce bric-à-brac nous plonge dans un certain état d’instabilité, suscite maintes questions, jusqu’à ce que la danse crée la connexion entre les accessoires et les interprètes et entre les interprètes et le public. Inusité et tellement équilibré à la fois!
  • Je pense aussi à la prise de risque. Au même titre que le vigneron qui a élaboré ce vin qui n’est pas, de prime abord, un vin blanc qui va plaire à tous de manière inconditionnelle, mais qui au final, donne tout de même ce résultat, les chorégraphes et interprètes ont créé ce spectacle avec leur force créatrice propre, entremêlant des univers changeants truffés d’effets de distanciation, et en définitive, ça marche! Le grand public est ravi!

 

Il est temps de choisir votre verre et de voyager au gré du spectacle et du vin!

Bonne soirée!

Corps Accords : Gratter la pénombre

Notre directrice et programmatrice Marie-Hélène vous propose une sélection de deux vins – un blanc, un rouge – pour accompagner les représentations de Gratter la pénombre. Les vins du Corps Accords seront disponibles sur place avant et après les représentations (argent comptant seulement).

IMG_8032

 

Marqués de Cáceres, Excellens Cuvée Especial, Espagne

Rioja Alta, Espagne, 2014, 14 degrés d’alcool, 750 ml.

Cuvé issue des raisins de vignes âgées de 20 à 35 ans. Il s’agit d’un assemblage de baies de Tempranillo à 100%, récoltées sur des vignes en haute altitude (600 m) de même qu’en plus basse altitude (400 m) qui offre tout un éventail de caractéristiques olfactives et gustatives qui témoignent de la région d’origine, la Rioja Alta. Le sol argileux et calcaire donne du corps au vin et le climat plutôt doux, mais aux saisons marquées, en fait un vin élégant et structuré.

Excellens Cuvée Especial présente un nez de fruits noirs où domine le cassis, doublé de notes légères de réglisse et d’un soupçon d’épices douces, le tout supporté par un léger accent boisé, conféré par son passage de 14 mois en barrique de chêne carbonisée de niveau moyen.

Au palais, fruits rouges à profusion (framboises et fraises) sur fond d’accents terreux et animal, supplantés de tanins généreux, mais bien intégrés, avec une finale qui s’allonge en laissant des notes de sous-bois dans son sillage.

J’ai choisi ce vin car…

  • Les notes de terre, d’épices et de bois et le côté animal en bouche rappellent la matière brute travaillée par le chorégraphe. Au fil des œuvres, on a souvent vu les interprètes dirigés par Alan Lake danser dans des montagnes de terre noire, manipuler et être immobilisés dans des matières végétales, et évoluer avec des objets inusités faits de matière synthétique. Il y a autant de matière dans ce vin que dans les spectacles d’Alan Lake!
  • Les fruits rouges présents en bouche et l’élégance du vin sont pour moi en lien direct avec la beauté, même sombre, que présente les images, bien que frappantes, du spectacle.
  • L’aspect structuré du vin s’apparente à la démarche de création du chorégraphe. En buvant le vin, on reconnaît sa colonne vertébrale, on est témoin du développement de ses caractéristiques gustatives, on remarque sa persistance en bouche et sa finale, raffinée, qui clôt chacune des gorgées prises. Il y a donc un processus. La démarche d’Alan Lake est également structurée : La troupe investit un lieu, fait une recherche exhaustive de matériel (matière et gestuelle), un film naît, puis ensuite on remodèle pour la scène le matériel plastique et gestuel qui a été créé.

 

Jaszbery Chapel Hill, Torley Jaszbery Riesling, Hongrie

Etyek-Buda, Hongrie, 2015, 12 degrés d’alcool, 750 ml.

La vigne, dans la région d’Etyek-Buda (à une demi-heure de route de Budapest), est plantée sur des plateaux régulièrement balayés par le vent, ponctués de pentes ensoleillées, dont le sol est principalement composé de calcaire étendu sur un sol forestier brun.

Les cépages cultivés, par ordre d’importance, y sont le chardonnay, le sauvignon blanc, le riesling, le pinot gris et le riesling italien. Nous sommes ici en présence d’un vin de riesling à 100%.

Le bouquet met de l’avant des notes florales, suivies de près par le caillou mouillé et la fraîcheur du citron.

Au palais, une vive attaque témoigne d’une acidité affirmée et pave la voie à la pomme, à la poire et à l’abricot frais, accompagnés par des accents minéraux et d’hydrocarbures que l’on rencontre fréquemment dans les vins élaborés à partir de baies de riesling.

J’ai choisi ce vin car…

  • Les arômes de caillou mouillé et d’hydrocarbures font un lien direct avec la matière brute travaillée et modelée par le chorégraphe et éveillent la curiosité et frappent par leur caractère inattendu, tout comme l’utilisation de la matière dans le spectacle.
  • Les notes de citron, évidentes, viennent accompagner les effets visuels qui eux aussi sont appuyés et « mordants »!
  • La beauté plastique du spectacle qui recèle une certaine délicatesse me ramène aux fruits à chair blanche dont les goûts sont subtils et dont la persistance aromatique s’avère délicate.

 

Il est temps de choisir votre verre et de voyager au gré du spectacle et du vin!

Bonne soirée!

Appel de projets – Central Finland Exhibition 2020

mmkp-logo-displacement-iso

NOTIONS OF PLACE – FROM BELONGING TO DISPLACEMENT

Open Call for ideas for new works and/or existing works and/or adaptations of existing works. It is open for local based artists and artist groups as well as artists from the rest of Finland and abroad,  from any art discipline.

Entry Deadline

October 31, 2018

Accepted Artist Notification

January 31, 2019

This regional exhibition will take a closer look at notions of place – from belonging to displacement. The concept is as simple as it is complex, and open to many interpretations and approaches.

We therefore seek artists from the Central Finnish region, or the rest of Finland and abroad with an interest to relate to Central Finland. Artists from any discipline, who are particularly interested in generating objects and activities surrounding notions of “place”, from the personal to the political and the planetary are invited to apply.

We are calling for new works and/or existing works and/or adaptations of existing works. Proposals can occupy multiple contexts, in any scale. All approaches, strategies and media are welcome including, but not limited to, painting, drawing, printmaking, sculpture, video, sound, performance, and installation etc.

The framework of the exhibition is developed in a dialogue between the selected artists and the curator.

For more information click here : https://matkalla2020haku.keskisuomentaide.fi/

Corps Accords : Soirée découverte de la gigue contemporaine

Notre coordonnatrice à la programmation, Marie-Hélène, vous propose une sélection de deux vins – un blanc, un rouge – pour accompagner les représentations de la Soirée découverte de la gigue contemporaine – Bigico. Les vins seront disponibles sur place avant et après les représentations !

corps accord 2

 

Vignoble de La Bauge, TERRØ, Québec

Frontenac noir et Marquette, Brigham, Québec, 2015, 12 degrés d’alcool, 750 ml.

Cuvée issue de l’assemblage de deux fermentations : l’une traditionnelle, l’autre naturelle à l’intérieur des baies de grappes entières non foulées. Le vin fait ensuite un passage de deux mois en fût de chêne. Les cépages Frontenac noir et Marquette sont les deux cépages rustiques les mieux adaptés au climat québécois parfois rude. Les baies possèdent une peau bleu foncée et une chair rouge.

TERRØ présente un nez de fruits noirs où dominent la mûre et le cassis, enrobé de notes de violette et d’un soupçon d’œillet, le tout supporté par un léger accent boisé.

Au palais, il est d’une souplesse étonnante, mettant la cerise de France fraîche à l’avant-plan, suivie d’une délicieuse vague de café mocha appuyée par le sucre vanillé laissé par le passage du vin en barrique.

 

J’ai choisi ce vin car…

  • C’est un vin issu du terroir québécois, au même titre où la gigue, même contemporaine, tient ses origines du folklore québécois;
  • C’est un rouge qui a tout d’inattendu. Il offre une expérience olfactive unique. Un liquide à boire d’où émanent à la fois fruits, fleurs et bois, est assez incomparable et plaira au plus grand nombre, à l’instar de la gigue contemporaine qui est une discipline qui s’ouvre de plus en plus sur le monde, où il y en a pour tous les goûts;
  • Au même titre que son nez, le palais de TERRØ stimule la découverte par son caractère diversifié, tout comme la Soirée découverte de la gigue contemporaine offre un éventail de propositions artistiques dans lequel le public ne peut que trouver chaussure à son pied;
  • Aussi, j’aime penser que la souplesse de TERRØ en bouche s’accorde la souplesse de la discipline qui, oui, possède ses codes, sans pour autant être hermétique.

 

Côteau Rougemont, Versant Blanc, Québec

Frontenac gris, Frontenac blanc et Vidal, Rougemont, Québec, 2016, 13 degrés d’alcool, 750 ml

Issu de sols de galets sur les derniers versants de la montagne, offrant le meilleur du terroir de Rougemont, le Versant Blanc est un assemblage des cépages rustiques Frontenac gris, Frontenac blanc et Vidal.

Le Versant Blanc propose un nez de fruits exotiques intense avec des arômes d’ananas et de mangue particulièrement marqués, accompagnés de levure, d’un léger accent d’agrumes, de notes de sous-bois portées sur le champignon et d’un caractère minéral évident.

Il présente un palais gorgé de soleil et citronné à souhait, à l’acidité charmeuse, doublé d’une salinité qui fait saliver avec son aspect beurré et sa pointe de sauge qui en font un vin singulier.

 

J’ai choisi ce vin car…

  • C’est un vin issu du terroir québécois, au même titre où la gigue, même contemporaine, tient ses origines du folklore québécois;
  • Les arômes de fruits exotiques, qui sont des composantes aromatiques assez rares dans les vins québécois vu les cépages cultivables ici en raison du climat plutôt rigoureux, sont pour moi le pendant de l’accent contemporain conféré à la gigue dans cette discipline qu’est la gigue contemporaine : les notes de fruits exotiques élèvent le vin, le rendant coloré et festif, au même titre que les accents contemporains décloisonnent la gigue, la rendant inventive, colorée, festive;
  • Ses caractéristiques gustatives sont un clin d’œil à ce que je souhaite que le public retienne de la gigue contemporaine : le palais gorgé de soleil symbolise pour moi une danse accessible, originale. L’acidité charmeuse du vin est liée à la facette entraînante de la gigue contemporaine, celle qui nous interpelle. Enfin, le côté salin et les notes de sauge font référence à un renouveau, au fait que la gigue contemporaine est bien de son temps, fidèle à sa provenance, à son terroir, mais ancrée dans l’évolution.

 

Il est temps de choisir votre verre et de voyager au gré du spectacle et du vin!

Bonne soirée!

Appel à candidatures – FTA – Classes de maître

Logo FTA_Magenta_danse +theatre

Appel à candidatures : CLASSES DE MAÎTRE

Entre fiction et réalité : théâtre documentaire ? / 28 + 29 mai 2018

Rituel, magie et chamanisme / 4 + 5 juin 2018

 

RECHERCHÉS

Artistes professionnels (acteurs, danseurs, autres interprètes des arts de la scène, chorégraphes, metteurs en scène, conseillers dramaturgiques, auteurs, scénographes, concepteurs d’éclairages, de costumes et tout autre concepteur scénique)

 

CLASSES DE MAÎTRE

Destinées aux artistes professionnels de la danse, du théâtre et des arts de la scène, les classes de maître offrent une immersion dans l’univers d’un artiste de la programmation ainsi que des clés de compréhension de sa démarche. Deux thématiques orientent les classes cette année — le théâtre documentaire et les rituels sacrés —, deux manières singulières d’appréhender le réel dans la création. Deux jours d’apprentissage et d’enrichissement qui privilégient le travail pratique, le partage de savoir-faire et d’outils de création. Un véritable élan créateur !

 

FESTIVAL TRANSAMÉRIQUES

Animé par le goût du risque et de l’audace, le FTA mêle disciplines et courants artistiques dans une programmation unifiée. Il s’incarne dans une multitude d’esthétiques et de formes, toujours ancrées dans la contemporanéité. Le Festival donne la parole à des artistes, de toutes générations confondues, dont le projet artistique reflète une vision du monde singulière, et qui posent un regard sensible, critique, toujours profondément humain sur leur monde et sur leur époque à travers des spectacles, souvent inclassables, qui frappent l’imaginaire.

 

CRITÈRE D’ADMISSIBILITÉ

Expérience professionnelle comme créateur des arts de la scène

 

FRAIS DE PARTICIPATION

100 $ par participant pour chaque classe de maître.

Les frais d’inscription incluent un billet pour le spectacle du maître de la classe.

 

INSCRIPTION

Le dossier de candidature doit comprendre :

– les coordonnées complètes du candidat ;

– une courte lettre de motivation (maximum 1 page) ;

– un curriculum vitae (maximum 3 pages) ou une biographie rédigée ;

– la mention des expériences antérieures de formations et ateliers.

 

Il est important de préciser à quelle classe vous souhaitez vous inscrire. Notez qu’il est possible de suivre les deux classes. Dans ce cas, veuillez indiquer l’ordre de préférence.

 

Faire parvenir le dossier de candidature au plus tard le 22 avril à [email protected]

 

La sélection des participants se fera avant le 1er mai. Un maximum de 12 participants par classe sera retenu. Seuls les candidats sélectionnés seront contactés.

 

IMG_3905_Portrait-Gabino-Rodriguez_cr_Juan-Leduc_NB

1 – Entre fiction et réalité : théâtre documentaire ?

Classe de Gabino Rodríguez

 

HORAIRE : 28 et 29 mai de 9 h 30 à 16 h

+ spectacle (Tijuana) le 27 mai à 15 h à Espace Libre

LANGUE : La classe se déroulera en espagnol et en français (avec interprète)

LIEU : À venir

 

Auteur d’un théâtre assoiffé de réel, l’artiste mexicain Gabino Rodríguez met en tension des faits précis, datés, géographiquement localisés, avec la fiction. Au sein du collectif Lagartidas Tiradas al Sol, il aborde la scène selon des perspectives multiples, dans des langages divers et variés. Invitant au débat et à la réflexion, sa pratique artistique soulève des enjeux éthiques, politiques et esthétiques fondamentaux qui seront au coeur de cet atelier.

« Je ne crois pas que ces spectacles qui frayent avec les faits existent pour éveiller les consciences ou amener les gens à prendre position. Je crois plutôt que les gens ont soif de voir le réel sublimé par l’art. »

– Gabino Rodríguez

Acteur et metteur en scène, Gabino Rodríguez est un des fondateurs du collectif Lagartijas Tiradas al Sol. Depuis sa fondation en 2003, le collectif explore les frontières entre documentaire et fiction dans diverses formes théâtrales volontairement pauvres pour révéler les contradictions profondes du Mexique. Leurs projets juxtaposent des recherches sur l’histoire de leur pays et des récits de drames intimes ; vérité et fiction s’entremêlent, leur théâtre documentaire ébranle. Constatant qu’on occulte de grands pans de l’histoire de leur pays, que ce qu’on en diffuse ne leur ressemble pas, ils s’ingénient à la raconter autrement. Ils conçoivent des espaces de réflexion, deviennent témoins et acteurs des petits et grands événements qui forgent le Mexique d’aujourd’hui.

 

Portrait_Albert-Khoza_cr_Alebrt-Khoza 2

2 – Rituel, magie et chamanisme

Classe d’Albert Khoza

HORAIRE : 4 et 5 juin de 9 h 30 à 16 h

+ spectacle (And So You See… ) 3 juin à 20 h au Théâtre Rouge du Conservatoire

LANGUE : La classe se déroulera principalement en anglais

LIEU : À venir

Le Sud-Africain Albert Khoza combine les différents moyens d’expression artistiques à des savoirs traditionnels. Chaman et guérisseur, il communique avec les ancêtres et utilise la danse pour invoquer les esprits. Dans cet atelier pratique, il initie et conscientise les participants à son singulier processus créatif, attentif aux maux de la société et à l’environnement pour faire de la danse un rituel sacré.

 

« Quand je suis sur scène en train de performer, je ne ressens aucune peur. Pour moi, aimer mon corps et être nu sur scène n’est pas un enjeu parce que nous avons tous des corps différents selon notre génétique. Il y a quelques années, j’ai pris la décision de ne pas me considérer comme un homme ou une femme, mais comme une figure qui fait éclater les codes du genre.

Mon corps et mon esprit résonnent ensemble et sont le véhicule du monde spirituel. Mon corps peut tout être sous le soleil et continuer de changer et d’évoluer à travers le temps. »

– Albert Khoza

 

Danseur, chorégraphe, acteur et musicien, Albert Khoza représente la nouvelle génération d’artistes sud-africains décomplexés. Il brise les tabous autour des questions d’identité, de race ou de genre. Formé à l’université en art dramatique, il résiste cependant aux références et ouvrages sur la danse chargés d’eurocentrisme. Il tire son inspiration de créateurs africains comme Robyn Orlin, Athena Mazarakis, Mandla Mbothwe, Gregory Maqoma, Gérard Bester et Nhlanhla Mahlangu. Pour lui, la danse, le théâtre, et l’art en général, sont des armes de mémoire, de combat, de sensibilisation et de changement.

 

PRÉREQUIS

Être un artiste professionnel de la scène

Pour la classe d’Albert Khoza, les membres du Regroupement québécois de la danse souhaitant obtenir un soutien financier peuvent communiquer avec Diana Catalina Cardenas : [email protected]

 

INDEMNITÉS DE SÉJOUR

Pour les deux classes de maître, des indemnités de séjour et de déplacement sont prévues pour les artistes établis à l’extérieur de Montréal (+ de 50 km).

Un hébergement est aussi disponible à tarif préférentiel.

À la charge du participant :

  • Transport local
  • Dépenses personnelles

 

INFORMATIONS

Jessie Mill
Conseillère artistique, FTA
514 842 0704 + 18
[email protected]
fta.ca

En collaboration avec Union des artistes + Compétence culture
Présentation Caisse de la culture

Voir l’appel de candidature complet.

Appel de projets – [email protected] 2018 – Pitch Your Piece (Présentez votre projet)

Canada UK

[email protected] 2018 – Pitch Your Piece (Présentez votre projet)

Le Haut-commissariat du Canada au Royaume-Uni, en partenariat avec l’Ontario Arts Council, organise une session Pitch Your Piece (Présentez votre projet) le lundi 20 août au Canada Hub pendant les festivals d’Édimbourg.

Cette session offrira l’occasion à une sélection de professionnels canadiens du milieu du théâtre, de la danse ou multidisplinaire de présenter leurs oeuvres à des diffuseurs internationaux. Les objectifs de cette session sont de développer de nouveaux partenariats internationaux, d’obtenir du soutien international pour le projet, une représentation internationale, des possibilités de tournées, des engagements de spectacles, une visibilité et des premières internationales. La liste des critères de candidature figure ci-dessous.

12 candidats seront sélectionnés pour produire des présentations de 8 minutes (suivies de Q et R de 2 minutes) sur leurs nouveaux projets à venir devant un auditoire composé de producteurs, de directeurs artistiques, de commissaires de festivals, de diffuseurs et de programmateurs du monde entier.

Le Haut-commissariat du Canada et l’Ontario Arts Council travailleront avec des partenaires en vue de garantir la présence d’un auditoire professionnel élargi lors de votre présentation. Une brochure sera également produite, comprenant des renseignements sur votre projet et votre organisation. Après les sessions de présentations, des créneaux horaires seront disponibles pour des rencontres plus approfondies si un contact souhaite en apprendre plus sur votre projet, ou si vous souhaitez pré-organiser une rencontre en marge de la session de présentation.

Les sessions de présentation de la journée seront suivies dans la soirée d’une réception de réseautage qui réuniront des membres de l’industrie culturelle et créative, des artistes et des organisations artistiques du Canada et des diffuseurs, donateurs, producteurs et médias locaux et internationaux.

 

Les Festivals d’Édimbourg

Au mois d’août, Édimbourg vibre au rythme de cinq festivals et des spectacles de milliers de troupes de théâtres et d’artistes. Le public, les promoteurs, producteurs et médias se rendent à Édimbourg à la recherche de nouvelles œuvres. Il s’agit d’un environnement idéal pour les projets canadiens qui peuvent accéder à une visibilité et un soutien international. En 2017, sur l’ensemble des festivals d’Édimbourg, plus de 70 artistes canadiens et compagnies canadiennes se sont produits. Le vibrant Canada Hub a présenté six compagnies théâtrales et compagnies de danse canadiennes et a accueilli deux événements de réseautage.

 

Conditions de candidatures (Obligatoires)

Afin d’être considérés pour un créneau de présentation, tous les candidats doivent fournir un résumé de projet sur un maximum de deux pages de 8,5x11po qui comprendront les renseignements requis suivants:
– Votre nom, adresse courriel, numéro de téléphone et site Web (le cas échéant);
– Noms et adresses courriels d’un minimum de deux personnes deux personnes qui animeront la présentation;
– Nom, adresse et numéro d’enregistrement de l’entreprise/organisation;
– Liens vidéo vers des productions antérieures et des œuvres en progrès;
– Description du projet proposé;
– Objectif de la participation (c’est-à-dire développement de partenariats internationaux, représentation
internationale, possibilités de tournées, engagements de spectacles, etc.) et,
– Deux références professionnelles.

 

Les critères suivants doivent être clairement satisfaits dans votre candidature

– Soit le projet proposé est en stage de développement ou est terminé et fera sa première dans les 18 prochains mois, ou soit le projet a récemment fait sa première (au cours des 3 dernières années);
– Le projet représente un travail de grande qualité qui est, ou sera prêt, pour la tournée dans les 18 prochains mois;
– Le projet dispose déjà de quelque soutien (financier, commande, production, soutien non-financier).

Renseignements supplémentaires

– Pas plus de deux (2) personnes peuvent présenter votre projet et l’un de vous doit être engagé artistiquement dans le projet;
– Les candidatures doivent venir d’organisations professionnelles qui sont des entreprises enregistrées et/ou des organisations à but non lucratif enregistrées au Canada;
– Il s’agit d’œuvres/créations nouvelles. Les projets qui auront fait leur première plus de 3 ans avant la présentation ne seront pas pris en considération;
– Tous les participants doivent obligatoirement participer à la répétition de présentation dans la matinée du 20 août au Canada Hub.

 

Processus de sélection

Un maximum de 12 nouveaux projets seront séléctionnés par un panel professionnel comprenant des représentants professionnels majeurs du Canada et du Royaume-Uni.

Les candidats seront jugés selon les critères obligatoires (ci-dessus). De plus, nous rechercherons des présentations qui sont:
– Appropriées pour le marché international;
– Des œuvres qui sont au plus haut niveau d’excellence artistique;
– Des œuvres de grande qualité qui sont prêtes pour la tournée, ou le seront dans les 18 prochains mois;
– Des spectacles venant de l’ensemble du Canada;
– Des spectacles qui célèbrent la diversité du Canada;
– Des spectacles d’artistes autochtones.
Toutes les candidatures devront être reçues d’ici le 30 avril 2018 à [email protected]

Les candidatures tardives et incomplètes ne répondant pas aux conditions obligatoires ne seront pas prises en considération.

Tous les candidats seront informés si leur candidature a été acceptée d’ici le 31 mai 2018.

 

Frais

– Tous les frais associés aux présentations Pitch your Piece seront couverts, y compris le projecteur vidéo et l’écran, les microphones et un technicien.

– Les candidats sélectionnés seront responsables de leur propre transport et hébergement. (Vous pouvez vous renseigner sur les possibilités de financement auprès du Conseil des Arts du Canada ou du conseil des arts de votre province.) Pour les entreprises canadiennes qui répondent à certains critères, le financement CanExport pourrait également être une possibilité.

S’ils répondent aux critères, les candidats retenues peuvent avoir accès au Promoter Plus Programme du Edinburgh Fringe. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter : https://www.edfringe.com/login/arts-industry-area (site web en anglais seulement)

Nous attendons votre candidature et nous réjouissons à l’idée de faire du Canada Hub @ Édimbourg 2018 une belle vitrine de la créativité et du talent du Canada !

Pour obtenir des renseignements supplémentaires ou si vous avez des questions, veuillez contacter : [email protected]

Corps Accords : Infinity Doughnut

Notre coordonnatrice à la programmation, Marie-Hélène, vous propose une sélection de deux vins – un blanc, un rouge – pour accompagner les représentations de Infinity Doughnut de la Compagnie Katie Ward. Les vins seront disponibles sur place avant et après les représentations !

Yalumba “The Y Series” Viognier, Australie du Sud

Vin blanc issu de la fermentation du cépage viognier, 2017, 13,5 degrés d’alcool, 750 ml.

Le viognier a fait son entrée chez Yalumba après un voyage de son vigneron en chef dans la vallée du Rhône et sur le territoire de prédilection du cépage, dans les appellations Condrieu et Côte Rôtie, au début des années 1970. Complètement captivé par le caractère insaisissable du viognier, avec un côté voluptueux évident, le vigneron est revenu au vignoble avec des idées qui allaient inévitablement influencer la manière de la Maison de vinifier en blanc.

En 1980, la Maison a planté 1,2 hectares de vigne du cépage viognier au vignoble Vaughan, juste à côté des terres vénérables de Yalumba. Ce vignoble, localisé sur un versant montagneux de la vallée Eden, constituait la toute première plantation commerciale de viognier en Australie. Maintenant, près de 40 ans plus tard, le viognier représente 70% de la surface plantée en blanc en Australie et Yalumba garde, au sein de sa gamme régulière, 6 vins distincts issus de viognier.

Le viognier donne un vin blanc d’une très grande finesse. Très parfumé, le vin est  extraordinairement gras et souple. Il est particulièrement riche en arômes floraux et fruités : chèvrefeuille, jasmin, rose, violette, tilleul, puis lime, abricot, pêche, mangue, accompagnés d’une touche de gingembre, de citronnelle, de musc, et un délicat caractère minéral.

 

J’ai choisi ce vin car…

  • Le cépage viognier est unique en son genre, comme l’est le travail de Katie Ward;
  • Il offre plus que du plaisir à le boire, il offre une expérience en soi. Un expérience sensorielle complexe, riche en saveurs et tout en nuances. Et c’est exactement ce que propose le spectacle de Katie Ward. Une expérience généreuse, immersive, qui fait appel à tous les sens;
  • La danse dont les corps s’animeront ce soir est réactive et vigoureuse; c’est ce que vous devriez ressentir en bouche à la première gorgée de Viognier Yalumba;
  • Enfin, l’artiste vous invite à céder à la spontanéité pour apprécier le changement généré par les différentes interconnexions à son œuvre, et le vin vous invite à en faire tout autant. Allez-y, voyez par vous-mêmes!

 

Organic Red Wine, Craft & Origin (Home of Origin Wine), Afrique du Sud

Vin rouge, assemblage de syrah, et de cabernet-sauvignon, 2016,12,5 degrés d’alcool, 500 ml.

Le Organic Red Wine de Craft & Origin est un assemblage de syrah et de cabernet-sauvignon produit en Afrique du Sud aux caractéristiques typiques des vins de cette région : souple, rond, gorgé de fruits (cerise, framboise, prune) et de soleil, ce qui lui confère une présence vivifiante en bouche.

 

J’ai choisi ce vin car…

  • Son apparence parfaitement inattendue et inhabituelle crée en elle seule une expérience unique: le vin est présenté dans une bouteille de bière en verre brun, fermée avec une capsule, dotée d’une étiquette au design résolument contemporain, tout cela suscitant nombre de questions, tout comme la forme non traditionnelle du spectacle de la Compagnie Katie Ward;
  • Aussi, on peut lire, sur la contre-étiquette :
  • « En tournant la bouteille, tu t’attendais à trouver une explication sur les cépages, l’origine, les notes de dégustation et les accords mets/vins? Pas de ça ici! Mais on te félicite quand même, tu as fait le bon choix, ce vin est super bon! Maintenant, arrête de lire : la vie est trop courte pour tous ces blablas marketing. »
  • Voilà un commentaire qui a tout des formes et modalités de prestation nouvelles et singulières, dans la vie comme en art. Le travail de la chorégraphe Katie Ward n’est pas étranger à ce concept. Au contraire, il s’y colle totalement. De plus, Katie Ward privilégie une esthétique accessible par l’utilisation de l’humour, d’une sensibilité pop et d’une physicalité proche de la bande dessinée, et c’est exactement ce qui se présente à nous alors que nous tenons une bouteille d’Organic Red Wine de Craft & Origin entre nos mains.

 

Il est temps de choisir votre verre et de voyager au gré du spectacle et du vin!

Bonne soirée!