La Rotonde
Garth Stevenson
Garth Stevenson

Garth
Stevenson

Le contrebassiste et compositeur Garth Stevenson a grandi dans les montagnes de l’Ouest canadien, où la nature est devenue sa principale source d’inspiration et le fil conducteur entre sa vie et sa musique. Ses trois albums solo, Alpine, Flying et Voyage, sont inspirés de ses expériences de transport de sa contrebasse de 150 ans dans les bois, sur la plage, dans le désert et dans d’autres endroits éloignés, dont l’Antarctique et Tuva. iTunes fait l’éloge Flying en disant « Garth Stevenson rejoint des artistes comme Brian Eno et Sigur Rós en tant que praticien de ce genre à la fois éthéré et accessible… ‘The Southern Sea’ offre l’équivalent auditif de nager sans effort sous l’eau sans jamais avoir besoin de remonter pour respirer ».

Son voyage d’un mois en Antarctique en 2010 à bord du brise-glace Ushuaia a accueilli l’auteur Cormac McCarthy, l’actrice Juliette Binoche, les artistes Todd Murphy et Gregory Colbert, entre autres. Stevenson a joué de sa contrebasse parmi les phoques, les pingouins et les icebergs tout en composant la musique et en jouant dans le long métrage de Scott Cohen, Red Knot, avec Vincent Kartheiser et Olivia Thirlby. Était également à bord Roger Payne, le célèbre chercheur de baleines et premier à enregistrer les baleines à bosse dans les années 1960′. « J’ai passé quelques semaines avant le voyage à apprendre à adapter les cris des baleines sur ma basse en jouant avec l’album de Roger, Songs Of The Humpback Whales. Un soir, au milieu d’une traversée en pleine mer de quatre jours entre la Géorgie du Sud et l’Antarctique, j’ai donné un concert au coucher du soleil sur la proue de notre navire. J’improvisais et créais des couches avec ma pédale de boucle puis j’ai commencé à imiter des cris de baleine sur la basse. Quelques minutes plus tard, douze rorquals boréaux sont venus nager à côté de notre navire ! »

Garth Stevenson dirige des randonnées de méditation musicale depuis dix ans. Avec sa contrebasse attachée à son dos, il emmène des groupes en randonnée dans des endroits magnifiques de la nature où il improvise de la musique qui se fond et interagit avec l’environnement naturel.

Stevenson a présenté sa musique à la communauté des adeptes du yoga lors du Wanderlust Festival en 2009, où il a improvisé pendant les cours et conduit de grands groupes de randonneurs dans les montagnes pour interpréter sa musique en solo. Il s’est produit lors du plus grand cours de yoga du monde, à Central Park, devant 13 000 personnes, et lors du plus grand rassemblement de yoga de l’histoire de la France, devant la Tour Eiffel, devant plus de 3 000 personnes. En 2008, Stevenson a reçu le premier prix du concours de composition de l’International Society of Bassists pour sa pièce innovante « Grandfather : for double bass and electronics » et a ensuite été juge pour le concours en 2010.

Mise à jour de la biographie : 15 mars 2022
Photo : Juliette Binoche