La Rotonde

Florence
Richard

Florence Richard est diplômée de l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle (INSAS, Bruxelles, Belgique).

De 1991 à 1993, elle enseigne l’histoire du théâtre à l’Ecole d’art sacré de Cenves (France), tout en étant régisseuse lumière au Théâtre National à Bruxelles.

De 1994 à 1998, elle est directrice technique et assistante de l’éclairagiste Xavier Lauwers au sein de la compagnie TANDEM/ Michèle Noiret avant de se consacrer entièrement à ses conceptions scéniques et créations lumières. Sur scène, avec la chorégraphe Inge Cauwenberg, elle crée La Fourchette (duo pour lampes de poche) et Le Silence des pierres (duo labyrintique pour deux projecteurs mobiles).

Florence travaille avec Astrid Howard et avec Isabelle Bats, elle fonde l’OTNI – Objet Théâtral Non Identifié. Elle réalise les lumières de Loulou Omer (Le Prince GrenouilleThree sides moonLe Temps suspendu), d’Isabelle Wéry (La mort du cochon, Mademoiselle Arie nue-théâtre). Elle signe également des créations lumières en musique contemporaine pour Art Zoyd et Didier Casamitjana.

De 1998 à 2003, elle invente l’univers scénique et lumineux de la Cie Woosh’ing Machine dont elle est co-fondatrice (Cyber BeansWitFormolBabylonia Kiss).

Également cofondatrice de Dame de Pic, elle crée les lumières et assure la technique de toutes les pièces réalisées entre 1996 et 2009. Elle est conseillère artistique sur certains d’entre eux : regard sur le corps, l’espace et le temps dans lequel sa lumière vient s’inscrire comme un partenaire complice qui dissout, absorbe, métamorphose.

Mise à jour de la biographie : 3 mai 2010

Passage à La Rotonde