La Rotonde
Karen Young
Karen Young

Karen
Young

Intemporelle: tel serait le mot qui caractérise la contribution de Karen Young à la discographie québécoise et internationale. La curiosité et l’audace jalonnent le parcours musical de cette chanteuse à la voix exceptionnelle qu’on a d’abord connue au Québec comme une des figures de proue de la chanson jazz et qui n’hésite pas à explorer les formes musicales les plus contemporaines comme celles de siècles lointains.
En 1993, elle s’imposait un véritable marathon musical et présentait pendant cinq soirs d’affilée autant de spectacles différents dans ces créneaux respectifs: classique, jazz, folk de diverses traditions, country et musique rock.
Au tournant de l’an 2000, elle effectue une percée inattendue au palmarès des albums avec son Oratorio « Canticum Canticorum » aux couleurs de musiques anciennes, élaboré autour de textes bibliques du Cantique des Cantiques. En 2003, elle présente un album impressionniste sur des textes de Gilles Vigneault, Francine Hamelin et autres poètes au verbe lumineux. Quatre ans plus tard, elle nous entraîne au cœur de l’Ars Nova du XIVe siècle, véritable révolution culturelle du Moyen Âge.

Mise à jour de la biographie : 4 mars 2020
Photo : Michael Green

Passage à La Rotonde