Le Plan de développement de la danse professionnelle à Québec 2012-2017 lancé

Publié le 30 avril 2012 par Marie-Hélène Julien

C’est jeudi dernier que la Table de danse du Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudières-Appalaches a procédé au dévoilement public du Plan de développement de la danse professionnelle de Québec 2012-2017, à l’occasion d’une conférence de presse tenue au foyer de la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec.

C’est en travaillant de concert avec la firme de consultation Daigle Saire, en étroite collaboration avec Mme Pascale Daigle, que les membres de la Table de la danse du CCRQCA ont pu en arriver à un diagnostic précis sur les besoins immédiats de la communauté de la danse de Québec. 6 priorités de développement ont été dégagées des consultations qui ont eu lieu en 2011 qui forment le coeur du Plan de développement de la danse professionnelle.

La priorité numéro un serait de réaliser toutes les composantes du projet de Maison de la danse de Québec, piloté par La Rotonde et son directeur général et artistique, M. Steve Huot. La Maison de la danse servira de lieu identitaire aux praticiens de la discipline où on trouvera des studios et des espaces administratifs additionnels, où on dispensera nombre de services partagés, dont des services-conseils en production de spectacles et un centre de documentation libre-service qui serait vraisemblablement lié à ceux de l’École de danse contemporaine de Montréal et du centre de création Circuit-Est, en plus de celui de L’École de danse de Québec.

Vient ensuite la nécessité de s’assurer que L’École de danse de Québec dispose des ressources nécessaires pour répondre aux exigences d’une formation professionnelle concurrentielle à l’échelle nationale et internationale; le besoin d’accroître le financement public disponible au fonctionnement des compagnies de danse et à la réalisation des projets des chorégraphes indépendants; voir à ce que la capacité d’accueil de La Rotonde augmente, tant au niveau du nombre de spectacles présentés que de la jauge des salles choisies pour leur diffusion; faire en sorte que L’Artère dispose d’une structure de gestion dédiée et permanente; mettre en place des espaces laboratoires pour l’exploration et l’expérimentation qui favoriseront des présentations occasionnelles suivies d’échanges avec le milieu professionnel et les publics.

Suite à la conférence de presse, les acteurs du milieu de la danse qui étaient présents ont pu échanger sur la valeur d’un tel plan et la manière dont celui-ci devrait être abordé, puis utilisé. Il en est ressorti qu’il constitue un outil inestimable qui fournira de précieux guides aux chorégraphes, interprètes, enseignants, compagnies et travailleurs culturels issus du milieu.

Accéder au diagnostic
Accéder au Plan de développement de la danse professionnelle à Québec

Publié dans | Marqué avec , | Laisser un commentaire