Jorane – Musique – EMMAC Terre Marine

Publié le 9 novembre 2015 par La Rotonde
Photo: Valérie Jodoin-Keaton

Photo: Valérie Jodoin-Keaton

Jorane a reçu seize nominations à l’ADISQ et deux nominations aux JUNO Awards. Elle a d’ailleurs reçu le Félix de l’Album de l’année – Folk contemporain pour Evapore en 2004, puis le Gémeaux dans la catégorie Meilleure musique originale – documentaire en 2006 pour la musique d’Indécences (de Lewis Cohen sur Zumanity du Cirque du Soleil). Plus récemment, en juin 2012, on lui décernait le Prix Guy Bel, à Pully en France, dans la catégorie « Interprète féminine ».

Jorane compose aussi pour le cinéma. On peut, entre autres, l’entendre sur la trame sonore des films Je suis Dina (2002) et Unfaithful, mettant en vedette Richard Gere et Diane Lane (2002). En 2007, elle recevait un prix Jutra pour la musique d’Un dimanche à Kigali ainsi qu’une nomination pour la trame de Kamataki de Claude Gagnon. C’est également à Jorane que l’on doit la musique des films Infiniment Québec (Jean-Claude Labrecque), La Cicatrice (Jimmy Larouche) et Louis Cyr (Daniel Roby).

Au cours des dernières années, Jorane se produit à multiples reprises en version symphonique dans le cadre de grands événements. On a pu l’entendre notamment à l’ouverture de l’Olympiade culturelle précédant les Jeux olympiques de Vancouver, avec l’OSQ pour le 400e de Québec, aux Francofolies de Montréal et avec l’Orchestre Métropolitain. La Maison symphonique l’accueillait en juillet 2012 dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal, après qu’elle eut renversé son auditoire avec l’orchestre I Musici en février de la même année.

Publié dans , | Marqué avec , , | Laisser un commentaire