Les Milles Grues – Danse contemporaine et théâtre d’ombres par Geneviève Duong – Les Journées de la Culture

Publié le 15 septembre 2016 par Sandrine Lambert
Les Mille Grues

Illustration: Christian Quesnel, inspiré du visage de Mélanie Therrien

Les Milles Grues – Danse contemporaine et théâtre d’ombres.
Gratuit dans le cadre des Journées de la Culture.

Samedi 1er octobre 2016 dans le foyer de la salle Louis-Fréchette au Grand Théâtre de Québec.

2 représentations à 10h et à 14h. Atelier et spectacle d’une durée d’1h10.

Un coprésentation de La Rotonde et du Grand Théâtre de Québec, sur une idée originale de Geneviève Duong.

Les Mille Grues est un spectacle participatif qui allie danse contemporaine et théâtre d’ombres, empreint de douceur et de retenue, qui témoigne de l’héritage culturel asiatique de la chorégraphe, Geneviève Duong. Ses inspirations pour ce projet proviennent de mythes asiatiques, de témoignages, ainsi que de son propre regard sur l’exode des vietnamiens au Québec à la fin des années soixante-dix. La danse illustrera une réalité sans artifice d’une réfugiée, incarnée par l’interprète Mélanie Therrien, juxtaposée au théâtre d’ombres qui permettra de déployer un univers onirique, ancré dans l’imaginaire du protagoniste. La rencontre de ces deux univers permettra d’articuler la quête du personnage, soit la création d’une nouvelle identité pérenne.

Le public sera invité à déambuler dans un espace immersif, visuel et sonore, qui invitera au recueillement et diriger son regard vers trois stations d’ombres, qui permettront à l’histoire de progresser. Tout au long de la performance, il sera témoin des mécanismes et jeux de lumières permettant au théâtre d’ombres et à la danse de s’articuler. Les individus qui auront participé à l’atelier seront invités à réaliser une intervention volontaire et simple pendant le spectacle, afin de témoigner cette rencontre entre l’Orient et l’Occident, et symboliser la réalisation d’un vœu, l’envolée de soi.

Équipe d’artistes

Geneviève Duong, chorégraphie / Mélanie Therrien, interprétation / Étienne Lambert, musique et théâtre physique / Katia Talbot, scénographie / Luc Vallée, éclairages / Léa Touzé et Marie-Chantale Béland, assistance à la création / Marie-France Thibault et Mélanie Rivet, mentorat

Partenaires 

Les Journées de la culture, Grand Théâtre de Québec et La Rotonde (diffusion)

Première Ovation et Périscope (recherche et création)

 

 Affamée, j’avale

L’immensité des eaux.

 

Mes yeux voilés de larmes,

Je m’accroche à l’instant.

 

Je rame le vide,

Je vois le vide,

Terre rare,

Objet d’obsession.

 

Désespérément s’agite l’enfant à naitre.

 

Une main se pose, puis le pied,

La tête aussi.

 

Ici, maintenant,

Perles de sueur s’effacent.

 

La Traversée, texte écrit par Geneviève Duong

 

Publié dans | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire