[BIO] RUBBERBAND – Compagnie – Vraiment doucement

Publié le 25 janvier 2020 par Laurence Bégin

Logo RUBBERBAND

Avec RUBBERBAND (RBDG), Victor Quijada réconcilie les deux pôles qui l’habitent : la spontanéité, le risque et la témérité de la culture hip-hop de la côte Ouest des États-Unis – où il a grandi –, et le raffinement chorégraphique du ballet et de la danse contemporaine – milieu où il a évolué en tant que danseur professionnel. Le caractère révolutionnaire de l’esthétique créée par Quijada s’illustre dans près d’une trentaine de créations en dix-sept années de recherche artistique. Empreintes de l’indépendance inhérente à la rue et d’un sens aiguisé de la mise en scène, les chorégraphies de Quijada explorent les relations humaines en s’attardant à l’ardeur de l’obsession, à la brutalité de la violence et à la délicatesse que nécessitent le comique et le tragique.

Portant en lui la sensibilité des danseurs de rue, Quijada cherche à intégrer la spontanéité des cercles hip-hop au cadre de la scène, et fait tomber, aussi souvent qu’il le peut, les barrières entre interprètes et public.

En plus de ses créations scéniques et filmiques, Victor Quijada a développé un programme de formation (Méthode RUBBERBAND) pour préparer les danseurs professionnels aux exigences chorégraphiques de la compagnie. Ce programme initie les danseurs à l’hybridité du mouvement influencé par la danse urbaine et contemporaine, tout en mettant l’accent sur l’interprétation, la prise de décisions, les variations rythmiques et le travail avec partenaires. Des ateliers et conférences-démonstrations sont régulièrement offerts dans le cadre des tournées de la compagnie.

De 2006 à 2015, Anne Plamondon était codirectrice artistique de RBDG avec Victor Quijada.

Publié dans , | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire