La Rotonde
Le spectacle qui restera gravé pour toujours dans votre mémoire Tom Medwell

Le spectacle qui restera gravé pour toujours dans votre mémoire

19 juillet 2022

À l’occasion du 25e anniversaire de La Rotonde, on plonge dans les souvenirs de notre public. Toutes saisons confondues, de 1996 à aujourd’hui, quel est le spectacle qui restera gravé pour toujours dans votre mémoire ? On vous laisse la parole !

LE PUBLIC INTERROGÉ

Le spectacle qui restera gravé pour toujours dans votre mémoire

Caroline
Paré

Interprète et enseignante en danse contemporaine à l'École de Danse de Québec
Le spectacle qui restera gravé pour toujours dans votre mémoire

Karine
Ledoyen

Chorégraphe et directrice artistique de la compagnie Danse K par K
Le spectacle qui restera gravé pour toujours dans votre mémoire

Mario
Veillette

Enseignant à l'École de Danse de Québec et rédacteur des Chroniques du regard sur le site de La Rotonde

Cinq humeurs d’Emmanuel Jouthe, saison 2009-2010

« L’œuvre Cinq humeurs d’Emmanuel Jouthe m’a plongé, l’espace d’un moment que j’aurais d’ailleurs souhaité éternel, dans une singulière beauté. Portées par la musique de Vivaldi revue par Maslé, les interprètes étaient aimantées au sol comme si elles cherchaient à en faire émerger les saisons. J’ai aimé y voir danser ensemble des interprètes des villes de Québec et de Montréal, tantôt louves jumelles et tantôt plus typées et androgynes. La lenteur du geste et des déambulations m’ont permis de ressentir dans ma chair chacune des humeurs. Lors de l’échange qui a suivi la présentation, je me rappelle qu’Emmanuel Jouthe, inquiet de la réception de l’œuvre auprès du public, s’était rassuré en se disant qu’on avait toujours le choix de fermer les yeux si on n’appréciait pas la proposition chorégraphique, la musique à elle seule pouvant nous combler. Pour ma part, je n’ai même pas osé cligner des yeux, tous mes sens étaient aux aguets pour embrasser pleinement ces 5 humeurs. Merci au chorégraphe, au musicien et aux interprètes pour ce bijou d’éternité. »

— Caroline Paré

Brucelles de Karine Ponties, saison 2002-2003

« Au-delà du spectacle, c’est aussi l’artiste et sa démarche dont je me souviens. C’est ce dont j’avais besoin à l’époque, car c’était très différent de ce que j’avais pu voir avant. C’était un vent de fraîcheur dans le monde de la danse. Je trouvais le travail soigné, esthétiquement beau et avec une forte réflexion à l’arrière du geste. C’est un spectacle très complet et c’est ce que j’aime, quand celui-ci vient toucher autant mon intellect que mon cœur. »

— Karine Ledoyen

Political Mother de Hofesh Shechter, saison 2012-2013

« Hofesh Shechter est tout simplement mon chorégraphe préféré que j’ai longtemps suivi et que je suis encore assidûment. Sa gestuelle, son énergie, son travail de groupe, sa façon de travailler, j’adore tout ce qu’il propose. Il est pour moi un artiste complet, à la fois chorégraphe et musicien, qui joue de la musique sur scène pendant que les interprètes dansent sa chorégraphie. »

— Mario Veillette

REDÉCOUVREZ CES SPECTACLES

11, 12, 13, 17, 18, 19, 20 février 2010

Cinq humeurs

Danse Carpe Diem / Emmanuel Jouthe
8, 9, 10 mai 2003

Brucelles

Dame de pic / Cie Karine Ponties
5 novembre 2012

Political Mother

Hofesh Shechter Company

Envie de nous faire part de vos souvenirs ?

Il nous fera plaisir de recueillir votre témoignage !
Contactez-nous à mediation@larotonde.qc.ca ou au 418 649-5013 poste 316.