La Rotonde
En
En
Hope Hunt and the Ascension into Lazarus
Hope Hunt and the Ascension into Lazarus
Hope Hunt and the Ascension into Lazarus

Hope Hunt and the Ascension into Lazarus

Percutant | Genre | Déconstruction
Irlande du Nord
28 mai 2024, 19 h 30
40 minutes
Membre : 55 $ Réduit : 55 $ Régulier : 65 $
1 artiste sur scène Rencontre avec les artistes après la représentation.

La chorégraphe de Belfast Oona Doherty bouscule avec son honnêteté viscérale et ses œuvres hantées par le passé de l’Irlande du Nord, entre violence, patriarcat et religion. Hope Hunt, « la chasse à l’espoir », brouille les frontières du théâtre physique, de la proclamation sociale et de la danse. Entre fureur et légèreté, la performeuse danse le désir d’espoir et d’avenir des jeunes hommes ouvriers, leurs attitudes et gestes, souvent provocateurs. À l’écoute des personnes qui vivent sans privilèges sociaux ou culturels, Doherty traverse les représentations existantes de la masculinité, de la morale et de la nostalgie. Hope Hunt se frotte au bitume pour mieux rebondir, entre gravité et espérance.

Cette soirée hors norme imaginée par l’artiste de Belfast Oona Doherty est un enchaînement de performances éclatées. D’abord, sera présenté le percutant Hope Hunt and the Ascension into Lazarus. Suivront un entracte animé avec DJ et la présentation de l’immense Navy Blue réunissant douze interprètes dans un ballet contemporain flamboyant sur fond de fin du monde.

En coprésentation avec
Crédits
Équipe artistique
Dans les médias

Chorégraphie : Oona Doherty
Interprétation : Sati Veyrunes
DJ et chauffeur : John Gunning
Lumières : Lisa Marie Barry
Musique originale : Maxime Jerry Fraisse
Production : OD Works – Gabrielle Veyssiere, Oona Doherty
Soutien : Dance Resource Base, Art Council of Northern Ireland, The MAC Theatre – Belfast, Cathedral Quarter Arts Festival, British Council, Prime Cuts Production

La Rotonde aimerait dédier cette représentation à Emma Gladstone.

Oona Doherty

Oona
Doherty

Chorégraphie
Sati Veyrunes

Sati
Veyrunes

Interprétation

« Une ode à la classe ouvrière, gracieuse et pleine d’audace »

— The Guardian

« Au lieu de répéter des stéréotypes plats, Doherty crée un portrait à plusieurs niveaux sur la classe et le genre, dans lequel la violence et la tendresse, le chagrin et le bonheur, le désespoir et l’utopie sont liés de manière complexe. »

— Festival Kampnagel

« Comme dans un tableau du Caravage, elle illumine les poseurs, les voyous, les mecs, les petits criminels et les voyous de ce solo d’une lumière blanche éblouissante. La frange de notre société, que l’Europe recrache à chaque coin de rue, se dresse pour devenir des oiseaux de paradis, ressuscités comme Lazare. »

— Tanzquartier Wien