La Rotonde

Esther
Gaudette

Esther Gaudette est une danseuse accomplie. Elle débute sa carrière à l’âge de 16 ans avec la compagnie de danse Sursaut. Diplômée de L’École de danse de Québec en 2000, elle continue d’œuvrer dans ce domaine comme danseuse, chorégraphe, répétitrice ou professeure. Elle a dansé plusieurs productions d’Isabelle Van Grimde et Francine Châteauvert. Elle participe aussi au spectacle 5 heures du matin de Pigeons International, au spectacle Corps noir de Stéphane Gladyszewski, et de Fifteen Heterosexual Duets de la cie Coleman, Lemieux. Depuis plus 10 ans, elle danse pour Daniel Léveillé Danse et interprète tous les rôles féminins de ses productions. Esther est récipiendaire du Prix de la danse de Montréal, catégorie Interprète (2017).

Comme comédienne, elle apparaît au grand écran dans quelques longs métrages dont L’Espérance de Stefan Pleszczynski, Soupirs d’âme de Helen Doyle et participe au long métrage de Jean Leloup, Karaoké Dream. Au théâtre, comme danseuse, elle a été de la distribution de Paradis perdu, une mise en scène de Dominic Champagne en 2010 ainsi que Poésie sandwich et autres soirs qui penchent, version 2016, dirigé par Loui Mauffette.

Mise à jour de la biographie : 16 avril 2018
Photo : Marc-Étienne Mongrain