La Rotonde
En
En
Marie Béland
Marie Béland

Marie
Béland

Marie Béland a complété un baccalauréat en danse à l’UQÀM, où elle a reçu la bourse d’excellence William Douglas. En 2005, elle fonde sa propre compagnie, MARIBÉ – SORS DE CE CORPS, avec laquelle elle produit une série d’œuvres singulières où l’indiscipline s’organise avec précision et esprit : maribé – live in Montréal (2005), le spectacle pour adolescents Twis-manivelle (2005), Dieu ne t’a pas créé juste pour danser (2008), RAYON X : a true decoy story (2010), BEHIND : une danse dont vous êtes le héros (2010), Vie et mort de l’élégance (2012), BLEU – VERT – ROUGE (2013), Révélations (2014), Persona (2015), et enfin BETWEEN (2015).

Marie finalise en 2019 BESIDE qui ferme la trilogie B+B+B, toujours en partenariat avec Montréal Danse, et qui a été présenté en France, en Angleterre et au Canada. Récemment, elle travaille sur une installation numérique interactive liée à BESIDE, et lance le balado Déplacements sonores, oeuvre sonore pour et par la danse conçue en tandem avec Anne Thériault.

Parallèlement à son travail sur scène, Marie Béland s’intéresse à la danse in situ, au travail multidisciplinaire et à l’enseignement. Elle est membre fondateur de la maison de production La 2e Porte à Gauche, organisme qui, pendant 15 ans, a créé et produit des événements de danse contemporaine qui se déroulaient dans des appartements, des magasins, des bars, des parcs, et qui cherchaient à questionner la relation entre la danse et le public. En 2018, elle a déposé son mémoire de maîtrise intitulé Cartographie de la scène : les forces en jeu dans le spectacle vivant, qui cherche à questionner l’objet spectacle et à en comprendre les rouages. Elle est finalement membre du corps professoral de l’EDCM, et enseigne la création aux étudiants de première année.

Depuis 19 ans, Marie Béland chorégraphie des œuvres où le corps excède la danse: corps dansant, mais aussi corps réel, quotidien, ordinaire sont au centre d’une organisation chorégraphique fine et complexe. Marie convie le public à réfléchir au spectacle vivant comme phénomène social et esthétique, et sur la manière dont nos corps se transforment au contact de la scène. Chacune de ses œuvres est une tentative pour (ré)concilier corps et esprit, et montrer les discours et les contre-discours qui sont noués aux mouvements. Dernièrement, Marie s’intéresse à la chorégraphie que produisent nos corps en train de parler.

Mise à jour de la biographie : 8 juin 2022
Crédit photo : Jean-François Brière

Résidence technique

En 2018-2019, Marie Béland a bénéficié d’une résidence technique offerte par La Rotonde pour Beside.