La Rotonde

Mélanie
Demers

Traduire en gestes l’état des lieux, des êtres et des choses… Voilà ce qui anime la création de Mélanie Demers.

Née à Montréal, Mélanie Demers étudie la danse, la littérature et le théâtre à Québec avant de poursuivre une formation d’interprète à LADMMI. Elle en ressort diplômée en 1996. Deux ans plus tard, elle est engagée par Ginette Laurin avec qui elle œuvre pendant près de 10 ans. En parallèle à son activité d’interprète au sein de la compagnie O Vertigo, elle mène une carrière de chorégraphe amorcée dès sa sortie de l’école. D’emblée, elle explore déjà les zones sombres de la condition humaine.

Conciliant aspirations artistiques et engagement social, Mélanie Demers voyage pour enseigner la danse au Kenya, au Niger, au Brésil et en Haïti, où elle s’implique dans le développement de centres culturels. La dure réalité des pays en voie de développement la mène vers une nouvelle façon d’aborder son art en déclinant à la fois le poétique et le politique. C’est dans cette perspective qu’elle crée Les Angles morts (2006), Sauver sa peau (2008) et Junkyard / Paradis (2010). Et c’est parce qu’elle croit qu’il reste toujours une part d’espoir, qu’elle baptise sa compagnie Mayday, créée en 2007.

À ce jour, Mélanie Demers compte une quinzaine de créations à son actif. Elle a présenté ses œuvres dans une trentaine de villes en Europe, en Amérique, en Afrique et en Asie.

Mise à jour de la biographie : 10 mars 2011
Photo : Courtoisie