La Rotonde
Hora
Hora
Hora

Hora

Œuvre envoûtante et raffinée, visuellement saisissante, Hora couronne trente années de création d’Ohad Naharin, figure de proue de la danse contemporaine israélienne et internationale. Considéré comme un chorégraphe au geste puissant et aiguisé, il dirige les groupes avec une rigueur terriblement efficace.

Un plateau vert lime, onze interprètes vêtus de noir, une danse dépouillée de tout artifice, une gestuelle curieuse et inattendue, une étonnante cohésion : il n’en faut pas plus pour exercer une fascination irrésistible.


C’est comme cela que la danse peut changer la vie. […] simplement avec des atmosphères qui touchent les êtres au plus profond d’eux-mêmes. – Ohad Naharin

Hora déborde d’audace, de provocation, de folie, de solitude, de solidarité et d’humour, non seulement de par son langage chorégraphique, mais également par son excellente bande sonore composée d’un mélange d’adaptations surprenantes de grandes œuvres classiques. – Merav Yudelevich, YNET, juin 2009

Crédits

Chorégraphie: Ohad Naharin Interprétation: Les danseurs de Batsheva / Lumières: Avi Yona Bueno (Bambi) / Costumes: Anna Mirkin / Conception sonore: Maxim Waratt / Conception du banc: Amir Raveh / Musique: Arrangement et interprétation: Isao Tomita / Sauf pour: Data Matrix – par Ryoji Ikeda / Isao Tomita a arrangé et interprété les pièces suivantes: Catacombs (Modest Mussorgsky); Aranjuez (Joaquín Rodrigo); Space Fantasy: Theme from “2001: A Space Odyssey” [Et Sprach Zarathustra] (Richard Strauss); Die Walküre: Ride of the Valkyries, Tannhäuser: Overture (Richard Wagner); The Unanswered Question (Charles Edward Ives); Peer Gynt/Solveig’s Song (Edvard Grieg); Star Wars – Main Title (John Williams); World of Different Dimensions (Jean Sibelius); Prélude à l’après-midi d’un faune (Claude Debussy); Suite bergamesque, no 3: Clair de Lune (Claude Debussy) / Photos: Gadi Dagon Site internet: www.batsheva.co.il/en/ Une coproduction de Montpellier Danse 2010 et Lincoln Center Festival, New York