La Rotonde
Amélie Gagnon
Amélie Gagnon

Amélie
Gagnon

Diplômée de L’École de danse de Québec en 2013, Amélie Gagnon œuvre depuis au sein de sa communauté en tant qu’interprète, chorégraphe et conseillère artistique, et poursuit son perfectionnement auprès d’artistes internationaux. En tant qu’interprète, elle collabore auprès de plusieurs créateurs, dont Harold Rhéaume, Mario Veillette, Geneviève Duong, Étienne Lambert, Mikaël Xystra Montminy et Le Papillon Blanc.

Sa pratique est motivée par l’envie de créer des espaces de liberté et de liens par le partage de l’expérience. Par quête d’authenticité, elle cherche la perméabilité entre l’état de performance et l’état quotidien. Elle utilise les enjeux physiques réels et la composition spontanée pour provoquer les petites révélations du soi, ce qui émane de l’individu à son insu. Elle affectionne l’invisible et les limites de l’étrange pour établir un dialogue avec l’imaginaire et le subconscient. Elle aborde la création avec un goût du risque et une soif de rencontres, synonyme d’un nouvel espace à définir.

En 2014, elle cofonde Le CRue avec Julia-Maude Cloutier, collectif en danse contemporaine s’alliant à d’autres médiums artistiques au profit d’une création plus libre dans son expression. Dans un désir de démocratisation des arts, elles préconisent les créations in situ permettant au spectateur d’avoir une responsabilité sur sa propre expérience de l’œuvre. Parmi ses réalisations : La marche du renard (2021), Une danse par cour (2021), le court-métrage Hors (2020), Résilience (2020), Ceux qui restent (2019), Passage in situ (2017).

Mise à jour de la biographie : 8 février 2022
Crédit photo : Elias Djemil